Catégories
kayak de mer

Loire Nature

Bancs de sable, îlots et grèves. Un espace de liberté pour la Loire et ses affluents.

Si riches et pourtants si fragiles: préservons-les !

 

[GL]

Catégories
kayak de mer

Randonnée à Ouessant

Récit d’une randonnée à Ouessant en Août 1998 par l’association « Trégor-Goëlo »

L’almanach du marin breton prévoyait pour le jeudi 30 juillet 1998 une pleine mer de Brest à 8h50T.U avec un coefficient égal à 46 qui descendait à 37 – 38 pour la journée du Dimanche . Les prévisions de marée de cet ouvrage respectable sont en général respectées . Et donc, dans son immense sagesse, c’était le moment qu’avait choisi l’association des kayakistes du Trégor Goëlo pour faire sa sortie annuelle sur Ouessant . C’était ma première sortie dans le cadre de cette association et j’étais ému comme une jeune mariée .
Les faire part disait : « 9h au Conquet à la cale des vedettes » .
Jean Luc qui avait préparé cette sortie et qui l’avait effectuée à plusieurs reprises ne pouvait pas être là, c’est donc un peu orphelins que nous nous sommes retrouvés ce matin là face à la mer d’Iroise .
Étaient présents: Véronique, Bernard, Charles, Guy, Olivier, Yves et Jean l’auteur de ceci. Les bateaux étaient : 3 Catchiky, 2 Kitiweck un Skyros et un Albatros .Pour chacun d’entre nous l’ensemble kayak-kayakiste était habilité à naviguer en 5iéme catégorie, tous étaient munis de l’équipement ad-hoc, plus un nombre non négligeable de V.H.F sans compter un G.P.S et quelques tire-bouchons.

La météo annonçait N.W 2 – 4 pour vendredi, se renforçant à 6 Dimanche.
Après quelques hésitations nous avons quitté Le Conquet vers 10h15 et après un contact V.H.F avec le sémaphore de Saint Mathieu nous nous sommes dirigés vers Béniguet puis Quéménès, dans une mer  » peu agitée  » : un peu de courant malgré nos précautions, et nous avons déjeuné sur Litiri vers 13h.

Moléne ou Ouessant ?

Qu’est ce qu’on fait?

Alors on y va ?

Vue de Litiri : au fond Moléne

Solution plus loin !

Après une visite à Morgol, bonjour le phoque, nous avons longé Quémènès, effectué le tour de Molène par le Nord et nous sommes venus nous poser au sud du port entre la cale et la pyramide blanche, portage peu agréable mais  lieu de camping classique et lui agréable, petite visite de l’île: la seule photo disponible pour le moment est celle du peu classique monument aux morts .

Véronique

Moléne et sa pyramide

Et pourtant si il attend !

Crosses en l’air et rompons les rangs

Samedi la  Météo annonce N.W 2à3 passant N 3à 4 .Nous avons quitté Moléne vers 9h30 et  avons fais route sur Balannec: petit tour à l’étang, puis sur Bannec, bonjour le phoque . D’après les notes de Yves ( grâce lui en soit rendu car elles servent de repère à tout ceci) la traversée du Fromveur nous a occupés de 11h38 à 12h30 . Déjeuner sous la pluie à Porsguen, bel endroit . Nous nous sommes dirigés ensuite en longeant la côte vers la pointe de Pern . Le passage de la pointe de Penn ar Wiler (au large : La Jument ) s’est effectué au plus près, dans de l’eau qui blanchissait et qui bougeait .Une fois entrés dans la baie de Lampaul nous avons mieux senti l’effet de la houle de N.W . Nous avons donc préféré débarquer en face, au plus près de Pern pour aller  voir ce qui se passait de l’autre coté mais à pied ! Débarquement et rembarquement pénibles dans les cailloux et le goémon . Après un petit tour à pied nous avons décidé de faire demi tour . Le retour dans la baie de Lampaul par houle de trois quart arrière n’est pas mon meilleur souvenir de cette sortie.
Nous sommes repartis vers l’ouest et avons bivouaqué à Pors Darland ,endroit charmant . Les baigneurs : jeunes gens musclés s’étonnaient de voir là des Kayakistes d’allures et d’âges (excuse moi Véronique) aussi respectables.

Où?

Yves plus souriant que jamais

Bannec

Bannec

Je ne dirais rien

Dimanche matin la Météo annonce le fameux 6 dont il a déjà été question : pour Lundi . Tentative de contact radio avec le Stiff.
On joint le C.RO.S.S Corsen qui, dans un premier temps, nous signifie l’interdiction de faire ce que l’on tentait de faire, mais qui fini par admettre l’existence de Kayaks homologués en cinquième catégorie et nous souhaiter une bonne traversée .
Nous avions décidé de rentrer sur l’Aber Ildut . Nous repassons donc le Fromveur, bonjour Kéréon . Halte casse croûte sur Bannalec qui, les Dimanche d’été, semble très proche du port de plaisance du Moulin blanc puis route sur La Helle, Le Faix et Les Platresses . Arrivée à Porscave dans l’Aber Ildut vers 18h.

Le Faix

Arrivée à Porscave

les propos ici tenus n’engagent que leur auteur : Jean.

Catégories
kayak de mer

Rencontre avec des phoques aux Sept Iles

Récit par Yves Béguin d’une rencontre avec des phoques lors d’une randonnée en 1998.

Phoques aux sept Iles
22 mars 1998

Qui ne connaît les Sept Iles, en face de Ploumanach ? :

– Ile aux Moines avec son phare gardé ,

– Iles Rouzic lieu de reproduction des fous de bassan…

Une colonie de phoques vit aussi aux sept iles .

Le 22 Mars 1998 nous embarquons à trois kayaks de mer vers les Sept Iles. le temps est couvert , vent 3 à 4 Beaufort.

En arrivant au Sud Ouest , prés d’un îlot, nous rencontrons quelques phoques gris …observation réciproque … approche lente …

une femelle vient poser sa tête sur la pointe du kayak à tribord, plonge …, revient à babord … monte sur le pont, près du filet…à portée de main. Elle pousse le kayak , descend…, remonte près du compas …

Je prends des photos… moments fantastiques, inoubliables …Brusquement, elle descend, plonge,disparaît .Le jeu est fini.

Depuis dix ans je rêvais d’un tel instant . Quelle chance pour un vieux gréement .

Que de joies et plaisirs en kayak de mer!…

Yves BEGHIN