Catégories
kayak de mer

Annonce du Tour de Bretagne en kayak de mer, du 1er au 21 juillet 2017

Cher kayakistes, bonjour à toutes et tous,
je vous propose de vous joindre à nous pour un Tour de Bretagne en kayak de mer. Pascal, de CK/mer et du club de Plouhinec, m’a déjà dit qu’il était partant pour la totalité du Tour. Jean, de CK/mer et du club de Plouhinec, sera présent, au moins sur les étapes du Finistère sud. Ce tour est ouvert à tous les kayakistes ayant un niveau pagaie bleue, particulièrement à nos amis membres de Kayakdemer.eu, CK/mer, RKM56, les Alligators de Landerneau et le club de kayak de Plouhinec. Le Tour commence au Mont-Saint-Michel pour s’achever à Larmor-Baden, il se déroulera entre le samedi 1er et le vendredi 21 juillet 2017.

Tour de Bretagne en kayak de mer, du 1er au 21 juillet 2017.

Tour de Bretagne en kayak de mer, du 1er au 21 juillet 2017.

La période choisie offre des coefficients de marées allant de 45 à 79. Avec quelques détours par des îles, ce tour représente une distance de 360 milles nautiques (18 étapes de 20 milles chacune). Cela nous fait au moins 18 jours de navigation, à raison de 6 heures de pagaie par jour. A ces 18 jours, s’ajoutent 3 jours supplémentaires pour : attendre qu’une perturbation passe, faire un crochet imprévu par une île ou une ria, se balader à pied, se reposer.

Si une météo difficile nous empêchait de finir le Tour comme prévu, ce n’est pas bien grave. Le but c’est de passer de bons moments sur l’eau et sur terre. Si nous ne pouvions pas faire certaines étapes à cause d’une météo trop rude, nous nous replierons sur des zones protégées des vents, ou bien nous ferions une pause à terre. Par exemple, si un vent contraire à notre route dépassait 5 Beaufort, la journée se passerait à naviguer dans une ria, ou bien en balade à pied.

Les 18 étapes actuellement envisagées sont : Mont-Saint-Michel – Pointe du Meinga – Cap Fréhel – Binic – Île de Bréhat – Port L’Épine – Locquirec – Île de Siec – Île Stagadon – Île Molène – Plage de Kersiguénou – Île de Sein – Plouhinec – Penmarc’h – Île de Penfret – Île de Groix – Belle-Île-en-mer – Île d’Hœdic – Larmor-Baden,

Du fait que nous n’avons pas le droit de naviguer de nuit et que souvent nous allons d’île en île, ce Tour de Bretagne, à la période choisie, commande une façon particulière de naviguer : 6 heures d’une traite à chaque étape, pour profiter au maximum de l’aide donnée par le courant et cela pendant 3 semaines. Sauf pour un très petit nombre d’étapes, les horaires des marées et notre type de navigation, ne nous permettent pas de faire une moitié le matin, suivie de l’autre moitié l’après midi.
En regardant les cartes des Atlas des courants de marées du SHOM, j’ai observé que lors des premières étapes, nous avions intérêt à démarrer vers 13h00. À partir de l’île de Bréhat les départs ont avantage à avoir lieu au lever du jour, vers 6h30.

En tenant compte de tout ça, on peut déjà dire que pour participer à ce tour, il faut être capable de pagayer 6 heures de rang avec des petites pauses de 7 minutes toutes les heures (photos et en-cas compris).
Lors de nos galops d’essai, nous ferons les exercices de sécurité en fin de navigation. Pour les VHF, GPS et matériel de bivouac à emmener, nous ferons le point ensemble lors de nos galops d’essais préparatoires.

D’ici juillet nous allons nous organiser pour naviguer ensemble quelques week-ends, afin de :
– Nous faire plaisir
– Faire connaissance,
– Pratiquer ensemble des auto-récupérations et récupérations mutuelles
– Échanger nos points de vue
Affiner un projet où chacun d’entre nous trouve son compte.

Le premier galop d’essai de notre équipe devrait avoir lieu un week-end de mars 2017.

Pour la composition de l’équipe, nous espérons que l’effectif de notre groupe se situera entre 4 et 9 kayakistes. 4 c’est bien pour la sécurité. Même si je prévois d’emmener un chariot, c’est bien aussi d’être 4 pour les quelques inévitables portages de kayaks chargés.

Vivement qu’on pagaye !
Jef