• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
le lien de tous ceux qui pagaient en eau salée

A lire ou relire - Nomade du grand Nord - En kayak de mer avec un chien esquimau - Transboréal

Envoyer Imprimer PDF

Un beau matin de printemps, Kim Hafez fait monter son chien Unghalak dans son kayak biplace et se met à pagayer pour rejoindre le cap Nord de l’Europe, via la Finlande. Son but : vivre une existence de nomade, une vie de voyageur authentique. Du Grand Nord, il veut faire son monastère, des privations son ascèse et du recueillement sa prière. Ayant gagné la Laponie qu’ils traversent à pied, les deux compagnons hivernent dans un élevage de chiens de traîneau. Ils doublent le cap Nord et poursuivent, d’archipels en fjords, leur périple en mer de Norvège avant d’atteindre la mystérieuse côte est du Groenland. Lorsqu’ils chavirent sur sa côte ouest, l’eau glaciale les enveloppe… Après 13 000 kilomètres à la pagaie, ils atteignent enfin l’Arctique canadien, en baie d’Hudson.

 

You are here